de 2734 à 3926 kilomètres

Mais où sont-elles ?
Voilà maintenant 30 minutes que j’ai rebroussé chemin, le regard braqué du côté opposé de la chaussée et que je les cherche. Rien, toujours rien ! Non, s’il vous plait, j’aimerais bien les retrouver ! Je veux les retrouver !
Mes chaussures voyons, trop douloureux du fait de la tendinite de conduire avec, elles sont donc attachées sur le porte-bagage, enfin, elles étaient attachées, maintenant elles marchent quelque part de leurs propres pas, et moi, je leurs cours après !
Lire la suite

Les trois prochains mois

3 mois, 3 mois, ça en laisse du temps pour faire des choses. Pour réfléchir, pour se promener, pour se laisser aller. Pour surtout avoir le temps de vivre quelque part. Car après tout, n’est-ce pas cela que l’on recherche, vivre « local », ne plus avoir l’impression de voyager, mais de profiter des choses sans songer déjà à notre prochaine étape, à la prochaine ville, au prochain pays ?!
Lire la suite

des p’tits temples, des p’tits temples, partout des p’tits temples…

Assoiffé, asséché, la bouche pâteuse, vous n’avez qu’une envie : boire, boire encore et toujours, boire tout votre saoul ! Et si possible vous jetez dans l’eau pour savourer sa douceur ! La température ici est telle que vos vêtements collent à la peau, vous n’urinez même plus, tout s’en va par évaporation. Cette saison sèche est réellement infernale. La seule solution ? Un peuple ayant eu la maîtrise de l’eau, eux seront peut-être à même de vous rafraîchir.
Lire la suite