de 2734 à 3926 kilomètres

Mais où sont-elles ?
Voilà maintenant 30 minutes que j’ai rebroussé chemin, le regard braqué du côté opposé de la chaussée et que je les cherche. Rien, toujours rien ! Non, s’il vous plait, j’aimerais bien les retrouver ! Je veux les retrouver !
Mes chaussures voyons, trop douloureux du fait de la tendinite de conduire avec, elles sont donc attachées sur le porte-bagage, enfin, elles étaient attachées, maintenant elles marchent quelque part de leurs propres pas, et moi, je leurs cours après !
Continue reading “de 2734 à 3926 kilomètres”

Advertisements

De 1427 à 2734 kilomètres

Rester une semaine au même endroit, certes cela ne rentrait pas dans mes plans, mais autant en tirer notre parti. C’est une des constantes du voyageur, devoir trouver dans chaque occasion le bon, le moyen de rebondir et de garder son sourire. Et puis une semaine dans une vie de voyage, qu’est-ce… ?
Continue reading “De 1427 à 2734 kilomètres”

Les trois prochains mois

3 mois, 3 mois, ça en laisse du temps pour faire des choses. Pour réfléchir, pour se promener, pour se laisser aller. Pour surtout avoir le temps de vivre quelque part. Car après tout, n’est-ce pas cela que l’on recherche, vivre « local », ne plus avoir l’impression de voyager, mais de profiter des choses sans songer déjà à notre prochaine étape, à la prochaine ville, au prochain pays ?!
Continue reading “Les trois prochains mois”

des p’tits temples, des p’tits temples, partout des p’tits temples…

Assoiffé, asséché, la bouche pâteuse, vous n’avez qu’une envie : boire, boire encore et toujours, boire tout votre saoul ! Et si possible vous jetez dans l’eau pour savourer sa douceur ! La température ici est telle que vos vêtements collent à la peau, vous n’urinez même plus, tout s’en va par évaporation. Cette saison sèche est réellement infernale. La seule solution ? Un peuple ayant eu la maîtrise de l’eau, eux seront peut-être à même de vous rafraîchir.
Continue reading “des p’tits temples, des p’tits temples, partout des p’tits temples…”

Vers la poussière et au delà

Bruyante, grouillante, fourmillante… les capitales asiatiques, je commence à en avoir quelques une en rayon, peut être même une certaine « expérience ». Si le bruit, la foule, les cris, tout cela pouvaient presque me sembler anodins, je ne m’attendais vraiment pas à la température qui règne au centre du pays ! Continue reading “Vers la poussière et au delà”