moi je, moi-je, moije et vous?

Changement! Voyager seul permet une liberté d’action et de mouvement qui n’ont d’autres limites que notre motivation et notre envie! Où voulez-vous aller? Qu’importe, vous êtes seul, allez-y!
Avant cette grande promenade, je n’en avais pas vraiment faîte seul -trop effrayé pour- j’avais rejoint des gens sur la route, rendu visite à des personnes à l’étranger.
Mais ça, c’était avant…

Voici plus d’un mois que je voyage avec des amis. Un mois de vie à trois, à quatre. Un mois de bons moments, de souvenirs, d’aventures et de fous rires. Mais aussi un mois de prises de têtes, de réflexions, de ralentissements, d’atermoiements et de concessions. Trois semaines de découvertes donc.
Soyons clair les copains, pour rien au monde je ne voudrais qu’ils partent, pour rien au monde je ne voudrais que ces amis, mes amis, eux qui m’ont rejoint s’en aille! Je me régale du temps que je passe avec eux!
Là où est la nouveauté, la découverte, ce que je veux avec vous partager, ce que je n’aurai jamais cru possible, et dont je me rends compte seulement maintenant, parce que cela me manque:
“J’aime voyager seul! Oui, de vrai de vrai! J’aime et j’adore voyager seul”
Je pourrais vous en lister les nombreux avantages (et inconvénients), mais à vous de les découvrir.
Pourquoi vous dire cela?

Ah ah ah , pour partager un peu de mon bonheur et de mon expérience avec vous bien sûr!  Car j’aimerais vraiment vous convaincre, ou à tout le moins vous faire prendre conscience, vous qui me lisez, chez vous, au chaud, qui ne voyagez pas forcement, peut être effrayé à l’idée de le faire, seul, de plonger dans l’inconnu. Oui, vous là! Là-bas aussi! Vous, partout! Vous tous, que j’aimerais supplier de prendre vos cliques et vos claques, de partir et d’essayer! De voyager, de vous régaler!
Soyez-en sûr, si vous vous éclatez vos amis vous rejoindront à un moment ou un autre, pleins d’envies et de désirs qu’ils seront de partager vos expériences. Et puis sinon, des gens,vous en rencontrez tout au long de votre chemin! Alors allez hop, en avant!

Je vous prie de m’excuser de ce préambule un peu ont, mais j’avais besoin de vous le dire, de vous secouer, de vous imaginer abandonner le temps d’un clignement d’oeil vos certitudes et de vous dire que pour vous aussi, le monde est là, juste à portée de vos mains, de vos rêves!

12736582_10153893299373744_1685705711_o

Où en étions-nous? Que faisais-je?
Ah oui, une nuit dans un bus, pas très facile pour le sommeil tout ça, des correspondances à la pelle, mais nous y voici enfin:
Uthai Thani.
18000 habitants et aucun farangs à l’horizon! Farangs, vous vous rappelez, allez, faîtes un effort…
Donc nous sommes trois, les seuls français, perdu dans une nuée de Thaïlandais. Eux qui nous dévisagent en ce dimanche matin l’air de se dire:
“ben, qu’est ce qu’ils font là eux? Se seraient-ils perdus!?”
C’est que sachez-le, Uthai Thani, ce n’est pas vraiment dans les guides, pas non plus le long d’un axe de communication, et alors encore moins dans la “to do list” d’un touriste en Thaïlande!
Une ville normale, mais en dehors des sentiers balisés. Une ville où les étrangers ne vont pas, sauf nous!

 

Pourquoi d’ailleurs y aller?
Sacha y ayant une amie, nous tâcherons de la retrouver et de passer quelques jours avec elle.

Comment retrouver une amie que vous n’avez pas vue depuis longtemps?
Surtout si cette amie à une maison qui se déplace au fil de l’eau (vous comprendrez plus tard), dont vous n’avez ni le numéro ni aucun moyen de la joindre… ah ah ah, et bien simplement en faisant le tour du marché et en demandant après elle.
C’est que dans les “petites” villes, tout le monde se connait!
Une personne, une autre, des questions, des échanges, un bras qui se tend, un autre, une direction, un téléphone qui vole de main en main, un numéro de téléphone apparaît, une tonalité retentit, une voix retentit au bout du fil. L’échange se fait. Sacha nous assurera la traduction: “Kid, il y a trois blancs qui te cherchent”
Kid? C’est son prénom, étant plus âgée que nous, nous l’appellerons donc Pi Kid, rappelez-vous, Pi, c’est pour nos aînés.

Comment la rejoindre?
Un pont à traverser, le temps d’admirer une rivière, des maisons qui y coulent des jours heureux, un lever de soleil dans la brume, et au loin, une silhouette qui s’agite dans la brume! Étreintes, salutation, découvertes et émotions pour les retrouvailles de nos deux compères. Nous allons poser nos sacs chez elle et partir faire un tour ! Déjà Pi Kid veut nous prendre en main!

IMG_6999
Son chez elle?
Du bois, beaucoup de bois, du bambou, des bidons vides, de toutes tailles et toutes sortes, mélanger le tout, secouer et vous obtiendrez une maison flottante! tadammmm. C’est ici qu’a vécu son père que vit Kid, c’est ici que nous passerons les prochains jours! Nous sommes ravis!

 

Son métier?
Pi Kid tient un restaurant. Ce fut pour nous la meilleure et la pire des choses. Connaissez-vous le sens de l’hospitalité? Celui qui nous pousse à prendre soin de nos invités, à être sûrs qu’ils ne manquent de rien, qu’ils mangent tout ce qu’ils veulent…. Et bien, multipliez vos propres référents par 12, ajoutez-y la possession d’un restaurant et imaginez la quantité de nourriture énorme qui nous fût proposée pendant ces quelques jours! Monumentales! Gargantuesques! 2 semaines plus tard, en Malaisie, notre estomac n’aura toujours pas retrouvé sa taille normale!

Nos journées?
En tant que curiosité locale, nous nous devions d’assumer notre statut, la première des choses fut de trouver un véhicule digne de notre panache! Merci Kid. Nous empruntâmes le triporteur du restaurant, et en avant à travers le campagne. C’est que pas loin, il se pourrait que nous trouvions un temple recouvert de miroirs… Imaginez-vous?! D’ailleurs à côté il se pourrait même qu’un temple contienne un bouddha, et encore plus loin, l’un des temps s’appellerait le temple des poissons! Voilà bien des mystères à creuser!
Sitôt dît sitôt fait, en route!
Cheveux aux vents, sourires aux lèvres, carte routière dans la main, nous explorons:
IMG_6903

 

Sur le chemin du retour, nous vîmes au loin un policier nous faire signe de nous arrêter! Merdalors, pas de permis de conduire sur nous, pas de casques, avons-nous le droit d’être dans un véhicule comme ça sur une nationale? gloups… nous continuions à nous inquiéter (et à se dire qu’avec ce genre de véhicule nous n’aurions pas fait 10 mètres avant d’être rattrapé!) quand l’agent de la maréchaussée interrompit nos réflexions : “no problems, no problems! Pictures, Camera! Camera!”

12695640_10153893297528744_1520591556_o-2.jpg

Décidément! Si même les policiers s’y mettent! Néanmoins, je mentirais en vous disant que nous n’avons pas préféré ce dénouement!

 

Et avec Kid?
Et bien, nous faisons à peu près la même chose, mais en voiture! Visite de temple, restaurant, visite de temple, restaurant…
D’ailleurs vous ai je parlé de son potager? Étourdi que je suis! On peut avoir une maison flottante et un potager, enfin un vivier plutôt! Poissons frais à la demande, quel luxe!
Nous visitâmes différents temples:
Celui du resort pour moines perdu au fond de la forêt (qui n’apparait même pas sur mes cartes d’états-majors!)

Celui de la montagne soutenue par des petits bâtons (très troublants, si quelqu’un a l’explication…).

Et enfin la boite de nuit thaïlandaise, mélange de karaoké, restaurant et salle de concert, où notre arrivée fut pour le moins remarquée. Acclamations, blagues et rires. Nous n’y comprîmes goutte! Si ce n’est l’euphorie, la bonhomie et les sourires des gens! Ah oui, ma barbe naissante y eut un succès fou! Voilà qui me réconcilia avec mes doutes quant à sa pérennité!
IMG_7086.jpg

Et après?
Bien que le temps passé avec Pi Kid soit des plus enchanteurs, il nous fallait continuer notre chemin, nous avions en effet quelques jours plus tard un avion au départ de Surat Thani pour aller en Malaisie. Il nous fallait aussi passer voir Ayanna, la nièce de Sacha, observer combien elle avait grandi durant notre absence! Ce bébé sera notre mètre-étalon durant nos vacances en Asie, notre mesure du temps qui passe, et quelle belle mesure!

 

Sur ce, à vite, et s’il vous plait, vraiment, voyagez, découvrez et amusez-vous 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
12736582_10153893299373744_1685705711_o

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s