Approchez, approchez , allons n’ayez pas peur!

Ben voyons elle ne va pas vous manger la belle, croquez-en, croquez de la pomme vous dis-je ! N’hésitez pas, aujourd’hui c’est moi qui régale !

IMG_3627

Allez croquons et à pleines dents s’il vous plait ! Rarement, je n’aurai trouvé voyage si excitant. Ce qui est d’ailleurs étrange, je n’avais pas vraiment prévu de me rendre dans ce pays, mais force m’est de le constater, je suis comme un enfant devant son premier voyage, surexcité !

À l’aéroport de Lima, malgré l’heure tardive (embarquement initial à 2h, reporté à 3h) je piaffais d’impatience, sautillant en tout sens. Mais qu’est-ce qui pouvait autant m’attirer dans la visite de ce pays ?!
Rien à première vue, trop grand, trop américains, trop cher (un gouffre dans mon budget), trop tout en fait.
Sans savoir par quel bout commencer. Si je trouvais que visiter le Pérou en trois semaines était trop peu, qu’en sera-t-il des états unis et de mes deux petites semaines à y passer ?!

Serait-ce le buffet gargantuesque offert à l’aéroport à 2h du matin ? Les hot-dogs chauds dégoulinants de fromage offert dans l’avion ? L’accent des gens, mangeant les mots, parlant à toute vitesse, me faisant des blagues tout en exhibant leur plus beau sourire ? Aucune idée, mais à 4h du matin, j’étais toujours surexcité et je dois l’avouer un peu anxieux pour la suite.

J’espérais vraiment que mon plus beau sourire ferait l’affaire et que le douanier nous laisserait passer moi et mon fromage péruvien soigneusement caché !

Je vais aux États-Unis… la la la la la la.

Mais d’ailleurs quel fut mon premier contact avec les États-Unis ? La douane bien évidemment, enfin je ne l’ai su qu’a posteriori en ouvrant mon sac, bienvenu chez Big-Brother, là où les data valent leurs kilos de cacahuètes. C’est quand même étrange de se dire que quelqu’un a fouillé son sac à notre insu, cherchaient-ils de la coca péruvienne ? Aucune idée, mais l’impression restera là, fugace et tenace, désagréable, merci oncle Sam !
IMG_3506

Oups, je ne l’avais pas vu passer celle-là, et celle-là encore moins, décidément ça change !
Imaginez le contraste, passer de la cordillère des Andes aux grattes ciels de Manhattan, d’une relative solitude à la foule démesurée de Time Square, du calme d’une campagne à la ruche d’une mégalopole ?! Pas évident.

Ainsi donc nous y sommes, au pays de la pomme, là où tout le monde à un iPhone au creux de la main et un kit mains libres rivés aux oreilles. Où les gens fusent autour de nous, dans un brouhaha incessant, tel des serveurs d’un quelconque restaurant veillant à ne jamais renverser leur gobelet taille XLL. Et je peux vous le garantir, ils sont plutôt adroits pour cela !
Bienvenu à NEW YORK !
IMG_3922

Hop hop hop,  commençons l’exploration, c’est que je n’ai pas beaucoup de temps.
Pour moi, le meilleur moyen de visiter une ville est d’y marcher et de s’y perdre, ce que j’ai fait les quelques jours où j’y suis resté (trois) avec en moyenne 20 kilomètres à pied par jour. Pas mal non ? Tâter mon mollet c’est du dur, c’est que je m’entraine pour la Nouvelle-Zélande !

Mais que faire dans cette ville qui ne s’arrête jamais.
Sur internet on trouve des guides à la pelle, mille et un moyen de préparer sa visite et son exploration, c’est qu’il faut optimiser comme dirait l’autre : un homme pressé !

This slideshow requires JavaScript.

Pour ma part, je me focalise sur les choses gratuites, qui veux voyager loin ménage son porte-monnaie.
Sachez que la plupart des grands monuments ont un créneau horaire où ils sont gratuits et que certains musées fonctionnent même au bon vouloir de votre « pingrerie ». Ah ah ah, ils ne le crient pas sur les toits les bougres !
Mais sans plus attendre, les voici :
Brooklyn museum et le MET, à n’importe quel moment du jour et de la nuit allez y, c’est gratuit ! (enfin, à votre bon vouloir)
D’autres ont des horaires de gratuité :
Le MoMA, le vendredi entre 16 et 20h.
Le Guggenheim, le samedi entre 17h45 et 19h45.

Mais qu’on se le dise, j’ose quand même mettre la main à la poche, le Guggenheim par exemple fût une de mes “folies” tout comme l’Empire State Building.

Mais New York ce n’est pas que ça,
c’est aussi des gens qui dans la rue vous distribue gratuitement à manger, étais je au bon endroit au bon moment? Toujours est-il que les 3 repas d’un jour tombèrent en quelque sorte du ciel. Et que le ventre plein je pu continuer ma folle randonnée à travers la ville.

New York c’est aussi flâner dans ses rues, s’y perdre et s’y retrouver, passer de l’agitation d’une ruche au calme d’une forêt. Central Park y fut ma bouffée d’air pur, ce qui me permit de rester sur des rails, de garder la tête sur les épaules.
IMG_3635

New York c’est aussi et surtout d’autre arrondissement que Manhattan, pour moi ce fut Brooklyn, au voisinage si agréable, rempli de galerie d’art et de petit bouiboui, mon logement à la limite de chinatown et du quartier juif. Un voyage à chaque rue traversée.

Si vous le pouvez courrez à the invisible dog, allez vous détendre dans le Jardin botanique de Brooklyn et ses serres tropicales, pour moi le meilleur moment de mon voyage, j’ai du y passer quelques heures au calme et surtout au chaud dans une ambiance équatoriale. De plus, le jardin est concomitant avec le musée et savez-vous quoi ? il est gratuit en hiver ! (Sinon gratuit les mardis et samedis entre 10 et 12h)

Mais n’oubliez pas la gare de Grand Central avec sa constellation au plafond.
Si vous réservez à l’avance la visite de la réserve fédérale pour y voir un mur en or! Si si, le court de la brique ayant monté en flèche ils ont décidé de construire en lingot d’or, les fous!
De traverser le Brooklyn Bridge, surtout un soir de Nouvel An, c’est chouette!
La bibliothèque publique de New York, impressionnante!
Et si vous pouvez, prenez le ferry pour Staten Island pour voir la statue de la Liberté ainsi que la “Skyline” de New York, j’admets ne pas avoir fait cette “attraction” la réservant pour ma future venue à New York à la voile! 🙂
Marcher sur la high line, bon ça n’a rien à voir avec notre promenade parisienne, mais c’est bien chouette, par contre pour ma part c’était bondé, soyez prêt à jouer des coudes!

This slideshow requires JavaScript.

Ça y est, je vous ai mis en appétit ? Ça tombe bien, il est 16h passé et si vous vous rendez au croisement de la 3e avenue et de la 27e rue, au Rodéo Bar, vous aurez nachos et chicken wings offerts avec la boisson !
Bon appétit !

Mais l’heure passe, 3 jours déjà que nous marchons en tout sens à New York et notre train nous attends, un rapide saut dans un supermarché : Trader’s Joe, du bio fair trades, spécial USA, j’en veux partout !
Achetons de quoi  manger pendant les 4 prochains jours de notre voyage.


Prêt, rien oublié, alors montons ensemble dans notre prochaine aventure…
IMG_3948

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s